Bujurquina moriorum

Nom scientifique Bujurquina moriorum
Descripteur Kullander
Année description 1986
Statut IUCN LC
Famille Cichlidae
Genre Bujurquina
Bujurquina moriorum Bujurquina moriorum

Introduction

Bujurquina moriorum est un poisson vivant en eau douce originaire du bassin amazonien. Cette espèce se rencontre dans les rivières occidentales du Pérou et de l'Équateur. Sa limite septentrionale se situe à la frontière le Pérou et la Colombie, dans la rivière Putumayo.

Comme de nombreux congénères, cette espèce est surnommée Bujurqui par les populations locales.

Cette fiche est en cours de réalisation. Les textes proposés actuellement sont issus de notre modèle de données ou sont en cours de rédaction. Pour demander à prioriser ce contenu, vous pouvez nous écrire ICI.

Qui est-il ?

Le genre Bujurquina

En 2023, le genre Bujurquina compte 19 espèces valides réparties dans différents bassins d'Amérique du Sud. On les trouve dans les affluents de l'Orénoque, les affluents péruviens, équatoriens et colombiens occidentaux de l'Amazone, l'Amazonie bolivienne, le bassin du Paraguay, et dans le cours supérieur du Paraná jusqu'aux chutes de Guaira. Il existe plusieurs formes non décrites qui nécessitent encore une révision dans d'autres bassins hydrographiques du Pérou, de l'Équateur, du Venezuela et du Brésil. Ces poissons sont connus des populations locales hispanophones sous les noms de bujurqui, bufurqui, bufurque ou bujurque. Au Brésil, ils sont appelés acara.

Les Bujurquina préfèrent les cours d'eau de la forêt, en particulier les rivières, généralement d'eaux claires, mais également d'eaux noires. Leur morphologie et leur coloration sont adaptées à ces environnements, avec des marques sombres et des taches qui les aident à se fondre dans leur habitat.

Ils sont associés aux ruisseaux forestiers soumis à des variations importantes du niveau de l'eau. Leurs habitudes de transport de feuilles et d'incubation buccale leur permettent d'exploiter aux mieux les rives des cours d'eau. Plusieurs espèces de Bujurquina sont connues pour pratiquer l'incubation buccale, un comportement de reproduction courant parmi les cichlidés, où les jeunes sont portés dans la bouche des adultes, ce qui peut inclure le transport de feuilles pour la ponte, une stratégie de reproduction observée dans ce genre et d'autres groupes de cichlidés sud-américains.

Les différences de coloration et de morphologie entre les espèces peuvent être liées à leur compétition pour des niches alimentaires spécifiques, ce qui a entraîné une séparation des habitats au sein du genre Bujurquina. La reconnaissance de ces espèces est difficile et la documentation reste rare.

Les Bujurquina ont un régime alimentaire principalement composé de fragments de poissons, avec occasionnellement des graines. Certaines espèces consomment des graines entières tandis que d'autres se nourrissent principalement de poissons.

Bien que non spécifiquement menacés et ciblés par la pêche, les Bujurquina sont localement menacés par la transformation des rivières (barrages, aménagements) et par l'orpaillage.

Morphologie

  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    8 cm
  • Mimétisme
    végétaux
  • Motif
    rayure horizontale
  • Taille moyenne
    10 cm
  • Taille maximale
    8 cm
  • Mimétisme
    végétaux
  • Motif
    rayure horizontale

Comment reconnaître Bujurquina moriorum ?

Le corps du Bujurquina moriorum est de couleur jaune-blanchâtre, avec des taches et des rayures grises à turquoises au niveau des joues, un motif caractéristique utile à l'identification.

Cette espèce possède une tache sombre près de l'œil et une bande grise entre les yeux. Sur les côtés, une bande noire traverse le corps du préopercule jusqu'à la nageoire caudale. Contrairement à de proches congénères, elle ne commence pas au-dessus des yeux.

Les nageoires dorsale et caudale sont recouvertes de taches, et la nageoire caudale possède une petite tache sombre à sa base. La taille de ce poisson peut varier, mais les adultes mesurent généralement autour de 8 cm.

Différences entre mâles et femelles

Le mâle adulte est plus grand que la femelle. Ses couleurs et la nageoire dorsale semblent plus prononcées.

Mode de vie & Comportement

  • régime
    omnivore à tendance carnivore
  • Sociabilité
    vivant en couple ou solitaire
  • territorialité
    Oui
  • Rythme biologique
    Diurne

Bujurquina moriorum est un poisson vivant en couple ou en solitaire qui réside naturellement dans les zones calmes à proximité du fond. C'est une espèce omnivore à tendance carnivore, qui se nourrit de divers restes carnés, de poissons et de végétaux. Ces poissons discrets se fondent dans leur environnement, constitué de feuilles et autres végétaux en décomposition. Les jeunes vivent en groupe disparate, à proximité de cachettes dans les zones de feuilles ou de roches.

Les mâles sont territoriaux et n'acceptent pas la présence de concurrents dans leur zone de vie. Ces poissons ont des habitudes diurnes, ne migrent pas et vivent dans les eaux claires ou noires.

Reproduction

  • Mode de reproduction
    ovipare sur substrat découvert puis incubateur buccal larvophile

Bujurquina moriorum est un poisson ovipare incubateur buccal. Ce poisson protège sa ponte contre les prédateurs alentours.

Espèce inoffensive

Cette espèce ne présente pas de danger particulier pour l'Homme en cas de rencontre dans son milieu naturel.

D'où vient-il ?

Présence géographique & État des populations

L'espèce est relativement commune et abondante là où elle est présente. Au moins une sous-population est affectée par la réduction de la qualité de l’eau, principalement due aux activités d’extraction pétrolière.

Où retrouver cette espèce (aquarium) ?

Quel est son habitat ?

Caractéristiques du milieu naturel

  • Température
    24 - 27 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7
  • Courant
    Lent et Stagnant

Présentation du biotope

On retrouve le plus souvent Bujurquina moriorum à faible profondeur dans des zones caractérisées par une forte présence de végétaux (plantes aquatiques et palustres, matières organiques en décomposition, branches...). Cette espèce a été observée dans les zones de faible courant des cours d'eau et petite rivière de Haute Amazonie.

Espèces du même biotope

Maintenance en aquarium

Déontologie

Afin de préserver la vie sauvage, si vous faîtes l'acquisition de cet animal, il ne doit pas être relâché en milieu naturel. Voir aussi, la charte Fishipedia.

Fishipédia soutient la pratique d'une aquariophilie responsable et respectueuse de l'environnement. Nous encourageons la maintenance si celle-ci est motivée par le désir de comprendre le fonctionnement biologique du vivant et si elle est réalisée dans le respect de la vie animale.

Nous pensons que l'aquariophilie est une ouverture à la découverte des milieux aquatiques, en particulier d'eau douce, et que cette connaissance est nécessaire pour mieux protéger et respecter ces environnements. Logiquement, nous réfutons l'achat compulsif d'animaux qui ne trouveraient pas une place suffisante et / ou adaptée dans l'aquarium hôte.

Recommandations générales

  • Volume min
    350 litres
  • Population min
    2
  • Température
    24 - 27 °C
  • pH (acidité)
    6 - 7

Caractéristiques

  • Difficulté d'élevage
    facile
  • Robustesse
    tolérant
  • Comportement
    moyennement agressif
  • Disponibilité
    indisponible

Matériel recommandé chez nos partenaires

Rappels généraux

Il est fortement conseillé de lire la fiche complète dédiée et de se renseigner sur les retours d'expériences de maintenance de l'animal envisagé, ceci afin d'éviter tout conflit potentiel dont la finalité est généralement la mort de l'individu (ou des autres habitants). Il est important de ne pas surcharger son aquarium pour limiter la pollution. La maintenance en sera facilitée.

En eau douce, à l'état sauvage, les animaux sont soumis aux conditions météorologiques et vivent dans des eaux dont les caractéristiques sont souvent variables. Les conseils donnés par notre équipe pour la maintenance en aquarium sont des estimations et ne peuvent être assimilés à des données scientifiques. Les spécimens sauvages sont plus difficiles à élever que ceux issus de l'élevage. Certains traits de caractère peuvent également avoir évolué.

Conseils de maintenance et entretien de l'aquarium

Le démarrage d'un aquarium est une partie primordiale pour l'équilibre et le bien-être des poissons. Lorsque l'on met en eau un aquarium, l'eau passe naturellement par un cycle biologique : le cycle de l'azote. Celui-ci dure environ trois semaines. Tous les 2 jours, nous vous conseillons de tester votre eau jusqu'à ce que le taux de nitrite soit à zéro pendant plusieurs jours d'affilée.

Pour accélérer ce cycle, vous pouvez utiliser un activateur de bactéries comme JBL Denitrol. Cette solution riche en bactéries vivantes et enzymes permet une mise en place rapide du cycle de l'azote. Les poissons peuvent alors être introduits plus rapidement.

Il est important de tester l'eau de son aquarium régulièrement pour maintenir un environnement sain pour les poissons et les autres habitants. Les tests d'eau permettent de mesurer les niveaux de différents paramètres tels que le pH, la dureté totale, ainsi que les taux de nitrates, de nitrites et d'ammoniaque.

Pour réaliser ces tests, vous pouvez utiliser des produits d'analyse spécialisés tels que JBL ProScan qui permet de réaliser un diagnostic de l'eau directement via un smartphone. Il existe également des coffrets de tests plus classiques de bandelettes, comme JBL PROAQUATEST.

En cas d’usage de l’eau du robinet, vous pouvez utiliser un conditionneur d’eau de type Biotopol de JBL pour éliminer les substances nocives comme le chlore, le cuivre, le plomb et le zinc. Les conditionneurs d'eau garantissent une meilleure santé aux poissons et une meilleure croissance des plantes.

Le chlore et la chloramine sont dangereux pour la santé des animaux. Utilisés pour désinfecter l'eau, ces agents sont présents en quantité non négligeable dans l'eau du robinet. Nous conseillons d'utiliser un anti-chlore lors de chaque changement d'eau. Outre le chlore, des traitements et médicaments vendus pour l'aquariophilie contiennent parfois des métaux lourds dangereux à forte dose.

Informations spécifiques pour Bujurquina moriorum

Bujurquina moriorum est une espèce qui vit naturellement à une température comprise entre 24 °C et 27 °C. Pour une bonne maintenance, la température ne devrait jamais dépasser les 30°C sur de longues périodes. La teneur en nitrates devrait rester inférieure à 50mg/L. Pour garder une eau propre et non polluée, prévoyez un renouvellement mensuel de 20% à 30% du volume d'eau.

L'élevage de cette espèce est accessible à tout amateur. Il est recommandé de suivre quelques règles de bases et d'être rigoureux pour réaliser une bonne maintenance.

Incompatibilités formelles

Attention, Bujurquina moriorum est incompatible avec les crustacés.

Cohabitation & Environnement

Dans un contexte d'aquarium communautaire, il convient de maintenir cette espèce dans un volume minimum de 350 litres. Bujurquina moriorum est pourvu d’un fort caractère. Sa maintenance avec des voisins territoriaux dans un volume inadapté engendrera du stress chez ses voisins. En effet, il n'hésitera pas à combattre pour protéger son territoire et pour dominer ses voisins. Il est important de bien réfléchir à la constitution de la future population pour éviter ce genre de désagrément. L'aquarium devra être agencé pour chaque espèce puisse définir confortablement son propre territoire.

Les mâles de cette espèce ne se supportant pas, la maintenance de plusieurs d'entre eux dans un même bac est fortement déconseillé. L'espèce apprécie un environnement particulièrement riche en végétation. L'ajout de plantes offrira de nombreuses cachettes utiles pour le repos. Ces zones sont également favorables à une éventuelle reproduction dans l'aquarium.

Conseils pour l'alimentation

Bujurquina moriorum est omnivore à tendance carnivore. Cette espèce peut être nourrie avec des aliments secs (paillettes, granulés), de la nourriture fraîche et de la nourriture congelée. Pour éviter les carences, il est recommandé de varier les types de nourriture.

Recommendations d'alimentation chez notre partenaire JBL - Gamme PRONOVO

Protocole de reproduction

  • Nettoyage de la ponte
    Femelle & Mâle
  • Protection de la ponte
    Femelle & Mâle
  • Défense des alevins
    Femelle & Mâle

La reproduction semble facile une fois un couple établi. Mâle et femelle constitue un territoire pour pondre. La ponte est protégée par le couple ainsi que les alevins via l'inccubation larvaire.

Risques d'hybridation

De manière générale, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs espèces d'un même genre ou différentes variétés d'une même espèce pour éviter les risques d'hybridation.

Magasins partenaires proches

Ces animaux pourraient vous intéresser

Exemples d'aquariums contenant cette espèce

Partenaire de la Mer

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Mr.Goodfish

Le programme Mr.Goodfish sensibilise le public à la consommation durable des produits de la mer !

Apprendre en s'amusant

Pour aller plus loin

Espèces de la même famille

Sujets qui pourraient vous intéresser

A lire sur la toile

Aquariophilie - Sites partenaires

Aquariophilie - Entreprises partenaires

Sources & Réalisation

Participation & Validation

L'équipe de Fishipédia et les contributeurs spécialistes s'engagent à apporter un contenu de haute qualité. Cependant, bien que l'information soit issue de sources scientifiques ou de témoignages d'expériences de spécialistes, les fiches peuvent contenir des imprécisions.

Benoit Chartrer

Benoit Chartrer

En collaboration avec : Estudios Amazónicos - Urku

Références bibliographiques

Cichlid fishes of the Amazon River drainage of Peru - Sven O. Kullander - Swedish Museum of Natural History - 1986.

Dietary–morphological relationships of nineteen fish species from an Amazonian terra firme blackwater stream in Colombia - JOSÉ IVÁN MOJICA - Fernando Ramírez - Thomas Lee Davenport - Elsevier Ltd - 2015.

Intéragir avec Fishipedia

Pour entrer en contact avec notre équipe ou participer à notre projet.

Modèle de fiche et contenu © Fishipedia - Reproduction non autorisée sans demande préalable - ISSN 2270-7247 - Dernière mise à jour le 12/11/2023

Où retrouver cette espèce (aquarium) ?

Partenaires scientifiques

Espèces de la même famille

Espèces du même biotope

  • {{name}}

    {{#street_number}}{{street_number}}, {{/street_number}}{{#route}}{{route}}{{/route}}
    {{postal_code}} {{town}}

    {{#phone}}{{phone}}{{/phone}}{{^phone}}-{{/phone}}